Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Les douze mensonges du GIEC
Monde

Les douze mensonges du GIEC

Les succès de librairie du polytechnicien Christian Gerondeau, qui enchaîne les livres (dont certains traduits en anglais), montrent que le GIEC et ses prédictions sont loin de faire l’unanimité. Mais dans cet ouvrage, il montre comment cet organisme international très officiel, émanation des Nations unies, ment effrontément. Il l’a fait lorsqu’il a déclaré en 2011, dans un rapport fondateur, que l’humanité pourrait se passer des énergies fossiles en 2050, alors que toutes les projections officielles montrent que les éoliennes et les panneaux photovoltaïques ne pourront répondre au mieux à cette date qu’à 10 % des besoins mondiaux et que les énergies fossiles en représenteront toujours près de 80 %. Et surtout qu’elles se révèlent indispensables aux pays en voie de développement. Il faut dire que l’auteur de ce rapport était un écologiste allemand, coordinateur international de Greenpeace pour les questions climatiques et rémunéré par l’industrie photovoltaïque.

Un discours écologiste faussé empêche donc des centaines de millions de personnes d’accéder au développement. D’autres mensonges, tout aussi grossiers, concernent l’évolution de la température terrestre, la montée supposée des eaux, la survie de la faune et de la flore, etc.

En réalité, les Nations unies ont été prises en main depuis trente ans par les grandes ONG écologistes, tout particulièrement par les Verts allemands et, malheureusement, les dirigeants français ont cédé devant les absurdités venues d’outre-Rhin. Pour Christian Gerondeau, « il est temps que le pays de Descartes porte à nouveau la voix de la raison face à un monde qui l’a perdue et qui désespère ».

« Les douze mensonges du GIEC – La religion écologiste 2 », par Christian Gerondeau. Mars 2022, Éditions L’Artilleur, 160 pages. Prix : 16 euros.

Add Comment