Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Maurice

Les entreprises dans une dynamique de forte croissance

D’après les chiffres publiés par quelques acteurs importants de l’économie mauricienne, non seulement la reprise se confirme, mais les résultats sont en forte croissance. Le plus souvent dopés par un développement à l’international :

Lux Island Resorts annonce, pour le trimestre se terminant le 31 décembre 2023, une croissance de 26 % de son chiffre d’affaires, à 2,9 milliards de roupies (environ 60 millions d’euros). L’activité a profité de la réouverture du Lux Belle Mare et le résultat, pour ce même trimestre, atteint 531 millions de roupies (11 millions d’euros), en progression de 47 %.

Le groupe IBL, maison-mère de Lux, affiche sur le semestre une progression de 92 % de son chiffre d’affaires, à 52 milliards de roupies (1,08 milliard d’euros). Le groupe commence à recueillir les fruits de sa stratégie « Beyond Borders » qui s’est traduite par des acquisitions d’entreprises, notamment au Kenya et à La Réunion. Le résultat avant impôt, sur ce même semestre, atteint 2,77 milliards de roupies (57,7 millions d’euros), en progression de 52 %.

Le groupe CIEL, autre poids lourd de l’économie mauricienne, annonce des bénéfices en hausse pour le premier semestre clos le 31 décembre 2023. Si le chiffre d’affaires recule de 2 % en raison du ralentissement de son pôle textile, à 17,8 milliards de roupies (371 millions d’euros), son résultat net augmente de 37/% par rapport au même semestre de 2022, à 2,7 mil-liards de roupies (56,3 millions d’euros).

Le groupe Alteo a profité, sur ce même semestre, d’une performance exceptionnelle de son cluster sucrier et de la gestion efficace des coûts dans les autres secteurs d’activité. Son résultat net atteint 985 millions de roupies (20,5 millions d’euros), en progression de 107 %. Une belle rentabilité pour un chiffre d’affaires de 2,8 milliards de roupies (58,3 millions d’euros).

Le groupe MCB, leader du secteur bancaire, annonce, pour ce même semestre se terminant au 31 décembre 2023, un résultat net de 7,8 milliards de roupies (162,5 millions d’euros), en hausse de 16,7 % par rapport à la même période en 2022. Ce résultat est attribuable à la croissance continue des activités à l’international et aux taux d’intérêts qui demeurent élevés.

AfrAsia Bank confirme qu’elle joue dorénavant dans la cour des grandes. Ses activités de banque d’affaires, en gestion de patrimoine et le développement dans de nombreux pays d’une clientèle fortunée génèrent des résultats impressionnants. La banque affiche, sur le semestre se terminant au 31 décembre 2023, un résultat net de 3,5 milliards de roupies (73 millions d’euros).