Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Réunion

Maison Robert : la cuisine créole délocalisée

« C’est la façon de hacher et d’assaisonner la viande qui fait le goût de la charcuterie. » Sur la base de ce postulat, Gérald Vidot et David Robert ont créé un concept novateur de préparations créoles délocalisées en Métropole. Pour combler les appétits réunionnais de l’Hexagone, plutôt que de faire voyager à leurs risques et périls et à grands frais des produits préparés sur l’île, ils ont lancé la Maison Robert.

Gérald Vidot est infirmier à Tan-Rouge, dans les Hauts de Saint-Paul, David Robert tient une boucherie-charcuterie depuis une quinzaine d’années dans la région de Montpellier. Tout en continuant à exploiter son commerce avec son épouse, il a monté un atelier de préparation non loin de là, à Ventenac-en-Minervois, dans l’Aude.

L’activité a démarré fin 2019. Le porc et la viande viennent de l’Aveyron, le savoir-faire du boucher-charcutier fait le reste. Pour commercialiser saucisses, boucanés, sarcives et autres plats cuisinés, La Maison Robert recueille les commandes sur son site internet et confie la distribution de ses produits à Chronofresh, le département livraisons réfrigérées express de Chronopost. « La plupart des commandes arrivent dans les 24 heures, indique Gérald Vidot, nous livrons jusqu’en Belgique. Au départ, les clients commandaient en petites quantités, maintenant le panier moyen est de 60 euros. » La crise sanitaire, qui a boosté les livraisons à domicile, s’est avérée positive pour l’entreprise. La Maison Robert emploie aujourd’hui cinq salariés, pour un chiffre d’affaires de 600 000 euros, et affiche une belle santé. « Nous venons d’élargir notre offre aux bouchons, aux samoussas et aux petits gâteaux, nous livrons également des food trucks et des restaurants et, en ce début décembre, nous reprenons un restaurant réunionnais à Toulouse. »