Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

PHILIPPE-ALEXANDRE REBBOAH, PRÉSIDENT DE GREEN : « Si les entreprises ratent le virage RSE, elles vont se retrouver hors-marché »Abonné 

Directeur général de Leal Réunion, Philippe-Alexandre Rebboah préside depuis novembre 2022 le Syndicat de l’importation et du commerce de La Réunion (SICR) et l’association Green qui en émane. C’est à ce titre qu’il s’exprime sur un sujet qu’il juge incontournable...

L’Éco austral : Pouvez-vous rappeler la vocation et l’ambition de Green, le Groupement régional des entreprises engagées pour l’environnement ?

Philippe-Alexandre Re- bboah : Le Syndicat de l’importation et du commerce de La Réunion (SICR) a fondé Green, précédemment appelé Cluster Green, et son label Efficience afin d’avoir une vision à plus long terme des besoins de transition énergétique, écologique et de développement durable du territoire. Le point fort de Green, c’est qu’il a été co-construit à la fois par les adhérents et des acteurs institutionnels comme la Région et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Le label Efficience, très complet, a pris comme socle la norme ISO 26000 tout en travaillant sur les spécificités de notre territoire et en particulier son insularité. C’est aujourd’hui le label péï. Il existe différents labels à la Réunion, mais ils ne vont pas au bout des choses comme Efficience. Mon équipe et moi-même, nous entrons en action pour donner de la visibilité à ce label, accompagner les entreprises dans leurs démarche RSE jusqu’à leur certification avec le concours de bureaux d’études qui portent les mêmes valeurs. Green, c’est vraiment un groupement d’entreprises engagées pour l’environnement,

c’est le point de départ de l’histoire... Autour de la table, il n’y a que des chefs d’entreprise confrontés à des difficultés et avec lesquels on arrive à mettre en place des actions collectives. Nous avons accueilli 30 % de nouveaux adhérents en 2023 et nous sommes près de 140 en 2024. TPE, PME, grandes entreprises, collectivités ou autres, tout le monde peut venir. Pour ceux qui veulent adhérer, on leur p...

Ce contenu est réservé aux abonnés.
Je m'abonne