Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

Quelles aides et quels accompagnements pour les entreprises ?

Tour d’horizon des dispositifs accessibles à La Réunion pour les entreprises qui veulent améliorer l’efficacité énergétique de leurs locaux.

Les dispositifs d’accompagnement des entreprises sur la voie de la transition écologique sont nombreux, encore faut-il trouver celui qui répond le mieux à son besoin. « Beaucoup d’argent arrive, de manière un peu désordonnée », admet Vincent Chausserie-Laprée, ingénieur en charge de l’accompagnement des entreprises, associations et collectivités sur les sujets de l’efficacité énergétique des bâtiments et des énergies renouvelables à l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Cette agence de la transition écologique, implantée de longue date à La Réunion, assure une partie de ces accompagnements, tout comme EDF, la Région avec le Feder, la Déal, BpiFrance…

Les premières portes d’entrée à pousser, pour éviter de passer trop de temps à trouver son chemin, restent celles de l’Ademe et de la SPL Horizon Réunion. Le Medef Réunion a, pour sa part, édité récemment un kit de la sobriété énergétique à destination de toutes les entreprises de l’île et la CCI Réunion s’apprête à présenter un guide sur les mêmes thématiques. Le site info-energie.re, mis en place par la SPL Horizon, défriche lui aussi le terrain en proposant notamment une rubrique sur l’offre d’accompagnement des entreprises du secteur tertiaire. L’État développe pour sa part un site national, avec des entrées par territoire, censé référencer l’ensemble des aides existantes, tous domaines confondus dont ceux de la transition énergétique (aides-territoires.beta.gouv.fr).

Nous avons sélectionné dans cette page quelques-uns des principaux dispositifs à connaître à La Réunion :

Le Sare (Service d’accompagnement à la rénovation énergétique) : Financé par les Certificats d’économie énergétique et la Région, il s’adresse aux entreprises du secteur tertiaire occupant moins de 1 000 m², donc non soumises au « décret tertiaire ». Il finance à 100 % deux types de prestations : une première information (juridique, technique, financière et sociale) en vue d’un projet d’amélioration de l’efficacité énergétique de l’entreprise et un pré-diagnostic énergétique personnalisé. Interlocuteur : SPL Horizon Réunion.

Le programme Seize : Financé par les Certificats d’économie énergétique, il s’adresse aux entreprises tertiaires et aux collectivités, donne un premier niveau d’information et accompagne les changements d’habitudes en matière de gestion de l’énergie. Seize propose un kit de mesure (température et hygrométrie) et de suivi des consommations et accompagne vers les dispositifs d’aides. Interlocuteur : Eco CO2.

Le Diag Eco-Flux : Financé par l’Ademe et porté par BpiFrance, ce dispositif accompagne sur 12 mois les entreprises de 20 à 250 salariés dans la transition écologique, sur un parcours à étapes : analyse des pratiques pour identifier les sources d’économies sur l’énergie, l’eau, les matières premières et déchets, validation d’un plan d’actions chiffré, mise en place des actions avec suivi d’un expert, évaluation des résultats et économies réalisées après 12 mois. Après subvention, son coût est de 2000 euros HT pour les entreprises de 20 à 49 salariés et de 3 000 euros HT pour les autres.

Le Diag Décarbon’action : Également financé par l’Ademe et porté par BpiFrance, il s’adresse aux entreprises de moins de 500 salariés n’ayant jamais réalisé de bilan carbone. Pour 4 000 à 6 000 euros (en fonction de leur taille), les entreprises se font accompagner pendant 12 journées, en trois phases : mesure des émissions de gaz à effet de serre de l’entreprise, élaboration d’un plan d’actions de décarbonation, mise en place des premières actions.

Le Fonds tourisme durable : Mis en place dans le cadre de France Relance et porté par l’Ademe, ce dispositif accompagne les PME de l’hôtellerie et de la restauration sur la voie du tourisme durable (amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, économies d’eau, réduction de la production de déchets.