Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Maurice

« SUSTAINABLE TOURISM MAURITIUS AWARDS 2023 » : Faire du développement durable un atout pour le tourisme

Les « Sustainable Tourism Mauritius Awards 2023 » saluent l’implication de tout le secteur touristique mauricien dans le développement durable. Rodrigues a tiré son épingle du jeu en proposant une offre originale et pérenne.

« Cette reconnaissance prestigieuse est le fruit du travail acharné et de l’engagement de toute notre équipe, déclare Thierry Montocchio, CEO de Rogers Hospitality, en recevant le Sustainability Excellence Award 2023 lors des Sustainable Tourism Mauritius Awards 2023.

(…) Nous nous efforçons constamment d’innover et de promouvoir un tourisme responsable et respectueux de l’environnement. Cet engagement s’incarne avec notre initiative Now for Tomorrow. » Lancés en 2022 par la Tourism Authority (organisme régulateur du secteur touristique à Maurice), ces prix « honorent des organisations et des individus à Maurice et à Rodrigues pour leur travail exceptionnel dans la réduction de leur empreinte carbone et leur contribution au voyage durable. Ils s’adressent également à ceux qui mènent une sensibilisation environnementale et responsable et adoptent des mesures concrètes pour assurer une durabilité du secteur du tourisme », explique Lindsay Morvan, directeur de la Tourism Authority.

De g. à dr. : Alvin Peerthy, responsable durabilité et RSE chez AfrAsia Bank ; Samuel Audibert, directeur d’Origin qui a reçu une médaille d’or pour son éco-chalet situé à Rodrigues ; Michael Pompeia, directeur des opérations à SME Mauritius ; Eloïse Audibert, cofondatrice d’Origin ; Jean-Michel Durand, représentant de L’Éco austral dans le jury ; Gulshani Awotar, représentante du ministère de l’Environnement. ©Droits réservés

Protéger pour continuer à séduire

Pour cela, six catégories avaient été identifiées : 1. Meilleur hôtel durable, 2. Meilleur hébergement touristique durable, 3. Meilleur voyagiste/guide touristique durable, 4. Meilleure activité de base durable dans la nature (parcs naturels et attractions touristiques), 5. Meilleur exploitant de bateaux/embarcations de plaisance durables, 6. Meilleur restaurant/table d’hôte durable.

Des jurys composés de professionnels sur les questions touristiques et d’autres secteurs (dont un représentant de L’Éco austral) se sont rendus sur site pour évaluer les candidats des différentes catégories. Les trois premiers de chaque catégorie ont reçu une médaille (or, argent et bronze).

Selon le Climate Vulnerability Index Ranking de l’ONU, qui évalue la vulnérabilité des États aux événements climatiques extrêmes et aux changements climatiques au cours de ces 30 prochaines années, Maurice est le 46ème pays le plus menacé de la planète par le changement climatique.

Kavy Ramano, ministre mauricien de l’Environnement, de la Gestion des déchets solides et du Changement climatique, présent à la soirée de remise des prix, a souligné les problèmes de la pollution environnementale – notamment l’élimination des déchets produit par Maurice, mais aussi les déchets plastiques transfrontaliers – de la dégradation des côtes, évoquant les menaces qui guettent ce petit pays insulaire. De fait, l’érosion côtière a réduit la largeur de certaines plages de 20 mètres ces dernières années.

Les autorités rodriguaises rappellent dès l’aéroport l’interdiction des sacs en plastique. ©Jean-Michel Durand

La leçon de Rodrigues

Par ailleurs, si le tourisme reprend des couleurs, avec en particulier un effet de revanche travel qui se poursuit, l’impact de l’arrivée des Millenials – cette fameuse génération Y âgée de 18 à 40 ans – est réel. « Voulant donner un sens à son voyage, elle veut découvrir, rencontrer, partager, et se montre beaucoup plus écologique que ses ainés, expliquait, dans le n°375 de L’Éco austral, François Eynaud, CEO de Sunlife, l’un des groupes hôteliers majeurs de l’île. Elle désire surtout connaître une expérience authentique. Nos études prouvent que les demandes de découverte de notre patrimoine au sens large du terme, avec le tourisme durable et l’éco-tourisme, sont en croissance. »

La plus petite des îles de l’archipel des Mascareignes, Rodrigues, a su tirer son épingle du jeu. Elle a reçu trois des six médailles d’or des Sustainable Tourism Awards 2023 ! Outre La Réserve François Leguat, qui a pris la première place dans la catégorie Meilleure activité durable dans la nature, l’éco-chalet Origin est premier dans la catégorie des meilleurs hébergements touristiques durables, suivi de La Giraudière Ecolodge qui a décroché le bronze. Quant à L’Atelier Gourmand, il a obtenu le Gold Award dans la catégorie Meilleur restaurant durable.

Ces récompenses saluent les efforts de Rodrigues concernant le développement durable. Depuis 2014, l’île interdit les sacs plastiques à usage unique et elle a décidé, en 2018, d’interdire les récipients alimentaires en polystyrène à usage unique. Elle a mis également en place des réserves pour contribuer à la conservation des plantes et animaux endémiques.

« Ces récompenses sont tout sauf le fruit du hasard. L’élément primordial de cette réussite réside sans aucun doute dans le soutien des habitants à ces opérations. C’est un exemple pour tout l’océan Indien », sa-lue un opérateur touristique de Maurice présent à la soirée de remise des récompenses.

Antoine Bry, directeur de « The Good Life », recevant des mains de Prithvirajsing Roopun, président de la République, le 1er prix dans la catégorie « Best sustainable tourist accommodation ».©Jean-Michel Durand

« Environmental Awards 2023 » : Quelques jours après les Sustainable Tourism Mauritius Awards 2023, le ministère de l’Environnement a organisé, lors de la Journée mondiale de l’environnement, ses Environmental Awards 2023. Il s’agissait « de reconnaître et honorer les efforts et les pratiques innovantes de diverses institutions publiques et privées qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la préservation et à la protection du patrimoine naturel de Maurice ». Pour cette première édition, 149 candidatures avaient candidaté aux 11 secteurs récompensés. Parmi eux, on comptait des ONG et des entreprises privées, mais également des institutions publiques et parapubliques.