ID

Réunion

Après la résistance, Air France passe à l’offensive

1 mar 2018 | PAR La rédaction | N°327
Christian Oberlé (à gauche), directeur régional d’Air France, et Henri Hourcade, directeur général Caraïbes, océan Indien et Amérique latine. La compagie a bien résisté à l’arrivée de la compagnie Low-Cost French Blue, mais elle dû tirer ses prix vers le bas. Guillaume Foulon

La compagnie nationale française a plutôt bien résisté à l’arrivée de la Low-Cost French Blue (qui s’appelle désormais French Bee) sur la desserte de l’Hexagone. Air France est même la compagnie qui a le mieux résisté. Il est vrai que French Bee, qui occuperait 15 % du marché, n’a pas seulement pris des parts aux autres compagnies mais a transporté de nouveaux voyageurs. Quoi qu’il en soit, le coup a été rude et a contraint les acteurs historiques à se battre encore davantage sur les prix. À la fin du mois de janvier, le directeur général Caraïbes, océan Indien et Amérique latine, Henri Hourcade, est venu personnellement annoncer de nouvelles cabines, au top niveau, pour les Boeing 777 à l’horizon 2019. Dans l’immédiat, pour passer à l’offensive, Air France va proposer des tarifs sans bagages, comme le font les low-cost. La compagnie va aussi revoir complètement son programme de fidélité et améliorer encore la carte gastronomique proposée en classe affaires. Donc, une double offensive, à la fois tarifaire et qualitative. Le transporteur met aussi en avant la navette Jetcar OI qui relie tous les jours Saint-Pierre à l’aéroport Roland Garros avec des horaires adaptés à ses vols. Pour un aller, il en coûte 20 euros par adulte (18 euros à partir de trois) et 16 euros pour les enfants de moins de 12 ans. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Après la résistance, Air France passe à l’offensive

La compagnie nationale française a plutôt bien résisté à l’arrivée de la Low-Cost French Blue (qui s’appelle désormais French Bee) sur la desserte de l’Hexagone. Air France est même la compagnie qui a le mieux résisté. Il est vrai que French Bee, qui occuperait 15 % du marché, n’a pas seulement pris des parts aux autres compagnies mais a transporté de nouveaux voyageurs. Quoi q...