Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Réunion

Akuo fête les 15 ans de l’agrivoltaïsme né à La Réunion

L’agrivoltaïsme est un ensemble de techniques utilisant tout outil de protection et de régulation agro-climatique d’activités agricoles, qui produit à titre secondaire de l’électricité photovoltaïque. Il permet une amélioration des rendements et fournit des revenus complémentaires aux agriculteurs. La première centrale agrivoltaïque, couplant production agricole et production d’énergie solaire, a vu le jour à La Réunion, à Pierrefonds, fin 2009. Depuis, plus de 20 projets de ce type ont vu le jour au sein du Groupe Akuo, à La Réunion, à Mayotte, aux Antilles, en Nouvelle-Calédonie et en France hexagonale, pour une capacité totale installée de plus de 150 MWc.

Optimisation de la lumière, serres photovoltaïques anticycloniques, trackers, système de gestion de l’eau… En 15 ans, le modèle n’a eu de cesse d’évoluer, les solutions technologiques se sont affinées au gré des particularités des terrains agricoles, des zones géographiques, des besoins des cultures, de travaux et d’échanges main dans la main avec les agriculteurs. Le président d’Akuo, Éric Scotto, est venu à La Réunion début février pour fêter l’anniversaire de l’agrivoltaïsme en compagnie des agriculteurs ayant participé à cette innovation qui représente désormais une véritable filière en Europe. Son séjour avait aussi pour objet de présenter un nouveau projet, dans l’éolien en mer, qui pourrait placer La Réunion à l’avant-garde des énergies renouvelables s’il se réalise. Ce qui est loin d’être assuré.

Éric Scotto, président d’Akuo, est venu à La Réunion pour fêter l’anniversaire de l’agrivoltaïsme et proposer un nouveau projet, cette fois dans l’éolien en mer. ©Droits réservés

Les 15 ans de l’agrivoltaïsme ont été célébrés dans l’enceinte du centre de détention du Port, sous les serres agrivoltaïques anticycloniques de Bardzour, projet visionnaire et emblématique d’Akuo. Une activité de maraîchage y allie production solaire et programme de réinsertion sociale par l’agroécologie dispensé aux détenus.

Des agriculteurs ont pu aussi apporter leur témoignage comme, par exemple, Jean-Bernard Gonthier, installé à Saint-Joseph : « Grâce aux serres photovoltaïques, toute l’eau des toits est récupérée pour être réutilisée sur l’exploitation. Cela représente une économie de 9 m3 d’eau par jour. Multipliez par 30 jours, l’économie mensuelle n’est pas négligeable. »

Pour sa part, le président d’Akuo a souligné que « l’avenir de l’agrivoltaïsme est conditionné au cadre légal qui doit impérativement s’organiser autour de la filière. Il est aujourd’hui nécessaire de mettre en place une législation qui englobe toutes les géographies, mais qui soit aussi capable de s’adapter à chaque territoire et aux spécificités de chaque agriculteur. C’est un postulat indispensable pour que les technologies autour de l’agrivoltaïsme continuent d’accompagner la transition agricole et que cela reste un partenariat gagnant-gagnant, pour les agriculteurs, les producteurs d’énergie et la planète. »