Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Réunion

Le Club Export met le cap sur Dubaï

Du 19 au 23 février, une équipe du Club Export Réunion s’est envolée pour Dubaï. Le point d’orgue de cette visite était le salon Gulfood, l’un des événements majeurs du secteur alimentaire mondial. Cette mission a pour objectif d’évaluer les opportunités du marché émirien et de préparer le terrain pour une future délégation de chefs d’entreprise réunionnais.

Le climat d’affaires favorable dans le golfe Persique, avec sa stabilité économique et des politiques incitatives (en termes de fiscalité notamment), attire de plus en plus d’investisseurs internationaux, y compris français. Bien que célèbres pour leurs champs pétrolifères, les Émirats arabes unis ont su se développer dans d’autres secteurs : le tourisme, le commerce, la finance et les technologies…

Le Club Export Réunion visitera le Gulfood, le premier salon professionnel du Moyen-Orient dédié aux produits agroalimentaires. Ce salon d’envergure internationale regroupe environ 5 000 exposants et attire plus de 130 000 visiteurs professionnels de 193 pays, sur une surface de 93 000 m².

« La visite du Gulfood offre une occasion unique d’observer les meilleures pratiques internationales en vigueur dans l’industrie alimentaire. Cette immersion nous guidera dans notre quête pour déceler et saisir des opportunités commerciales pour les entreprises réunionnaises », souligne Fabrice Boulet, vice-président du Club.

Ce voyage stratégique survient dans un contexte où les Émirats arabes unis, avec des importations alimentaires dépassant les 16 milliards de dollars en 2021, représentent un marché essentiel pour les exportateurs. Importateurs de 85 % de leurs besoins alimentaires, les Émirats se positionnent comme le principal marché du Golfe et le deuxième au sein du Conseil de coopération du Golfe. La forte demande pour les produits occidentaux, y compris français, re-nommés pour leur qualité, ouvre des perspectives prometteuses pour les produits réunionnais.

Le Club Export Réunion a récemment concentré son attention sur les Émirats arabes unis. Un focus pays s’est tenu le 21 novembre 2023 à Saint-Denis, rassemblant pas moins de 35 entreprises intéressées par cette destination. Ce rendez-vous a jeté les bases pour la mission de fin février, une étape significative dans la projection vers Dubaï.

Ce déplacement s’inscrit dans une démarche de développement ambitieuse, préparant le terrain pour une future mission de prospection d’envergure avec des chefs d’entreprise réunionnais.

L’enjeu est clair : valoriser le savoir-faire et la qualité des produits de La Réunion, pour renforcer ainsi la réputation de l’île en tant que fournisseur de premier plan, y compris à l’échelle mondiale. Conclusion de Fabrice Boulet : « Nous avons pour ambition de tisser des liens solides avec des partenaires locaux, jetant ainsi les bases de collaborations fructueuses à venir. Notre objectif : positionner La Réunion comme un acteur de qualité sur la scène internationale, et ainsi ouvrir des portes pour de futures collaborations. »

Des opportunités à saisir : Les énergies renouvelables et l’hydrogène vert figurent parmi les secteurs d’avenir depuis l’engagement des Émirats arabes unis dans la Net Zero-Carbon Strategic Initiative afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 ;
En 2022, les dépenses des touristes dans les Émirats arabes unis ont augmenté de 70 % pour atteindre plus de 30 milliards d’euros (le montant le plus élevé de la région) ; Avec le UAE Railway Programme, le secteur ferroviaire bénéficiera de plus de 50 milliards de dirhams des Émirats arabes unis (AED), soit 12,6 milliards d’euros, d’investissements avec pour objectif d’établir une connexion ferrée entre les émirats ;
Les infrastructures portuaires vont bénéficier de programmes d’extension et de développement avec la Dubai Maritime Vision 2030 ou encore le plan stratégique Fujairah 2040 pour lequel le gouvernement a annoncé investir 1,5 milliard d’AED (379,3 millions d’euros) notamment en vue d’étendre et d’améliorer les terminaux du port de la ville.

Screenshot